EQ-TIME

Quantifier la variabilité temporelle et spatiale du glissement dans le cycle des séismes sur des échelles de temps allant de quelques mois à plusieurs millions d'années

La compréhension de la manière dont les séismes successifs s’accumulent sur les failles pour produire des reliefs tectoniques est encore mal compris. La façon dont la déformation est accommodée dans toute la croûte, en réponse à la force de la tectonique des plaques imposée à distance aux frontières des plaques, affecte fortement le cycle sismique et peut contrôler le déclenchement des séismes et le schéma spatial des ruptures de failles. La chaîne des Apennins, hôte de la séquence sismique de 2016 (5 chocs Mw5-6.5 sur 9 mois), est une zone unique où l’accumulation et la libération du glissement sur plusieurs cycles sismiques, sur des échelles de temps de 1an-1M et des échelles spatiales de 1m-100km, peuvent être déterminées. Nous combinerons des méthodologies de pointe en géochronologie, télédétection, géodésie, géophysique, acquisition de données topographiques à haute résolution, modélisation des risques sismiques, toutes développées et/ou maîtrisées par nos équipes, afin de contraindre quantitativement la manière dont les portions du cycle sismique s’accumulent sur plusieurs cycles pour produire les escarpements cumulatifs que nous voyons dans le paysage.

ACTUALITÉS

PARTENAIRES